Une question ? On vous rappelle

A propos des protocoles et des résultats de DHI

DHI répond à vos questions

Les réponses à vos questions à propos des protocoles et des résultats de DHI

1. Une semaine avant l’intervention, le patient doit éviter les vitamines, l'aspirine, la consommation d'alcool et le tabac.

2. De plus, le TCC (Consultant accompagnateur du schéma de soins) doit s’informer de l’état de santé du patient : diabète, hypertension artérielle, prise de médicaments cardiotropes ou psychotropes.

3. Notre médecin vous prescrira des antibiotiques pendant 4 jours après l’intervention.

4. Un excercice intense (haltérophilie, natation,…) et l’exposition au soleil du cuir chevelu doivent être évités pendant 15 jours après l’intervention.

5. Le patient peut reprendre un excercice léger (marche rapide, par exemple) 7 jours après la session.

Le médecin prescript des antibiotiques et anti-inflammatoires durant les 4 jours qui suivent :

- 1 comprimé de 500 mg de CEFTUM à 20 heures le jour de la session et 1comprimé toutes les 12 heures pendant 4 jours.

- 2 comprimés de PREDMIT 16 mg le soir de la session, puis 2 comprimés le matin et un comprimé le soir de la 1ère journée, 1 comprimé le matin et un comprimé le soir de la 2ème journée

- En cas de douleur : NISE 1/ CROCINE est conseillé. Paracétamol codeine 500 mgrs : 1 à 2 si douleur pendant 6 jours.

- Dès le lendemain de la session : 1 comprimé de ZINTAC pendant 4 jours.

Nul besoin de médicament, les cheveux implantés ne tomberont pas. Cependant, des applications de Minoxidil seront nécessaires pour prévenir l’amincissement et la chute des cheveux existants.

Oui. Pas de contre-indication. Notre médecin devra contrôler la glycémie et s’assurer qu’elle est normale et stable au moment de son acte.

L’hypertension artérielle peut conduire à des saignements excessifs et il n’est pas recommandé d’effectuer une session sur un client avec une tension artérielle basse. Le médecin DHI certifié surveillera la pression artérielle avant, durant et après la procedure.

Il n’y a pas de complications en tant que telles, mais certains patients peuvent ressentir de légers maux de tête, une sensation de brûlure ou de faibles démangeaisons sur la zone travaillée.

Non. Avec la technique DHI, une distance minimale est maintenue entre 2 cheveux transplantés et aussi entre les cheveux existants. Cette technique permet aux follicules pileux voisins de ne pas être endommagés et tomber.

Nous recommandons d’utiliser chaque jour le DHI New Anagen IV.

Bien évidemment le traitement doit être poursuivi pour préserver son capital de cheveux existants en ralentissant ainsi la survenue de leur chute.

Les fibres capillaires peuvent être utilises 30 jours après l’intervention.

La 1ère coloration peut être effectuée à partir du 45ème jour post opératoire.

Tout simplement pour prévenir les coups de soleil sur les greffons.

Après l’intervention, il faudra attendre 2 semaines pour nager. Pour les exercices physiques plus intenses comme la musculation, il faut attendre 4 semaines.

Durant les 3 jours qui suivront, d’autant qu’il aura été mis sous antibiotiques.

- L’anesthésie locale peut parfois provoquer un gonflement du front durant les 3 – 4 jours suivant l’intervention. Il n’y a pas de douleur ou de danger, et seulement 10 % des patients éprouvent cet effet secondaire.

- Certains patients développent de petites tâches rouges clairsemées dans la zone receveuse quelques mois après la procédure. Il s’agit d’une irritation de la peau qui peut être soulagée facilement en utilisant un shampooing médicinal une fois par jour pendant 4 jours. Durant cette
période, il est important qu’aucun autre shampooing ni produit capillaire ne soit utilisés sur le cuir chevelu.

Le patient peut reprendre son travail le lendemain, dans un bureau, au calme.
Les croûtes tombent environ 3 jours après le 1er lavage de la zone bénéficiaire.
Dans le cas où son travail implique un exercice physique intense, une exposition directe au soleil ou une activité de plein air, il doit en informer le médecin de DHI qui le conseillera.

DHI utilise des punch (poinçons qui perforent en prélevant les bulbes du cuir chevelu) et des aiguilles jetables stériles. Ceux-ci sont détruits après chaque procédure. Les clients sont encouragés à verifier le processus de destruction des instruments à usage unique.

Un diplôme en médecine, en chirurgie plastique ou en dermatologie permet à un médecin de postuler à un stage de formation pour devenir Médecin DHI.
DHI est une procédure spéciale dans laquelle seul un médecin peut être formé, une expérience préalable n’est pas obligatoire.

L’assistant(e) compte et classe les follicules durant la période de prélèvement.
Au moment de l’implantation des greffons, il (elle) les charge sur l’instrument qu’il (elle) présente au Médecin Spécialiste DHI qui effectue l’acte.

Cette technique est pour ainsi dire indolore, elle donne moins d’irritations que lors d’un tatouage. Effectuée sous anesthésie locale, elle permet ainsi au patient d’être détendu, de pouvoir à son gré écouter de la musique, regarder la télévision durant tout le temps de l’intervention et d’avoir un déjeuner léger à la pause.

Le saignement est à minima avec la technique DHI comparativement à la FUT ou à la technique chirurgicale de prélèvement d’une bandelette de cuir chevelu.

Elle se fait sous anesthésie locale par injection sous cutanée d’anesthésiants locaux dans les 2 zones, d’abord dans celle donneuse puis dans la zone receveuse de greffons prélevés. Ainsi, le patient ne ressentira aucune douleur durant toute la séance.

Aucune douleur ne sera ressentie après l’arrêt des effets de l’anesthésie, juste éventuellement une légère gêne et/ou une sensation de démangeaison.

Non, dans très peu de cas il est possible qu’un petit gonflement survienne au niveau du front pendant 48 heures mais cela disparait dans les 48 heures suivantes.

Oui, il y aura un pansement sur la zone donneuse c’est à dire la zone d’où les cheveux sont extraits le jour de la procédure. Cela est fait pour protéger la zone donneuse de toute infection. Le pansement est enlevé le jour suivant l’intervention.

Il n’y a absolument aucune cicatrice avec la technique DHI, seulement quelques petites rougeurs qui s’estompent une semaine après la session.

La session DHI dure entre 4 et 12 heures selon la formule choisie.

Petite session : 3 à 4 heures

Session Régulière : 5 à 6 heures

Méga session : 7 à 8 heures

Giga session : Entre 8 et 12 heures

Triga session : Entre 2 et 3 jours

Comme 10% de vos cheveux naturels tombent au cours de votre vie, la même quantité de cheveux implantés tombera. Le reste tiendra pour la vie parce que ces cheveux sont résistants à la chute causée par les hormones.

Nous prélevons les follicules (racines) il n’y a donc pas de repousse, mais on a pu remarquer que 5 à 10% des cheveux repoussent dans certains cas car une partie de la racine reste.

Le résultat complet et repousse totale sont visibles au bout de 12 mois. Au bout de 15 jours on voit la repousse mais en raison du cycle naturel, ils tombent et commencent à repousser entre 3 et 4 mois.

Le taux de réussite varie entre 80 et 90% et dépend de divers facteurs externes et internes.

La chute des cheveux peut se contrôler par la Thérapie du Laser, La Mésothérapie et l’utilisation du Minoxidil.

Le nombre de sessions dépend de la zone dégarnie, de la zone donneuse et des envies réelles du client. Afin d’obtenir une densité optimale, nos clients optent généralement pour 2 ou 3 sessions. Avec nos outils de diagnostique et des calculs mathématiques, le consultant DHI peut calculer le nombre de cheveux à implanter et le nombre de sessions requises.

Un maximum de 45 follicules par cm2 peuvent être implantés par session.
Cela donnera une densité optimale et n’entrainera pas de chute brutale.

50% des cheveux de la zone donneuse peuvent être enlevés au cours d’une vie et un peu plus de 25% dès la première session.

La taille des « punch » utilisés pour l’extraction dépend de la qualité du cheveu et du cuir chevelu et varie entre 0,7mm et 1,25mm.

Les docteurs et cliniques principalement en Inde utilisent la technique FUT/Bandelette ou la FUE. DHI est une technique très avancée qui n’est pratiquée que par des spécialistes certifiés DHI dans des centres DHI.

Un changement significatif est possible en une seule session mais cela dépend de la zone donneuse. Plusieurs sessions peuvent être requises selon la densité de la zone donneuse pour une couverture plus dense.

Oui les poils du corps et de la barbe peuvent être implantés. De la même façon, les cheveux peuvent être transplantés sur le corps.

L’apparence de chauve peut aussi être due au fait que le cheveu devienne de plus en plus fin. La thérapie au laser et la mésothérapie peuvent guérir ce phénomène.

La zone receveuse n’accepte que les follicules avec la même identité génétique. Les follicules d’une tierce personne ne peuvent être implantés.

Cela dépend de la demande du client ainsi que de la TCC durant la consultation.

Le coût des sessions dépend de la taille de la session requise pour donner la meilleure densité possible et un résultat naturel. La taille des sessions ne peut être déterminée qu’après une consultation.

Il n’est pas nécessaire pour un client de se raser complètement la tête pour une session DHI. Les sessions peuvent se faire avec ou sans rasage, toutefois le prix et le nombre de cheveux implantés varient selon ce type de session.