Une question ? On vous rappelle

Le système capillaire

DHI répond à vos questions

DHI répond à vos questions les plus fréquentes

- Kératine : structure fibreuse protéinée
- Graisses naturelles (les lipides)
- Eau
Ces composants s'articulent pour former 3 structures de base :
- Le cuticule (qui est le plus profond, formant une couche de "bardeaux")
- Le cortex (la partie centrale interne du cheveu constituée d'enchevêtrements de filaments de protéines)
- La médulla (un doux noyaux spongieux dans le centre du cortex)

La vie d'un cheveu est ponctuée de 3 étapes :
- Anagène : période de pousse du follicule qui dure environ 3 à 5 ans
- Catagène : à la fin de cette période de croissance, les follicules pilleux se préparent durant 1 à 2 semaines à la phase suivante et ultime, celle dite du "repos".
- Télogène : c'est la période de repos pour le follicule pileux. Elle dure habituellement 3 à 4 mois au terme desquels les très vieux cheveux en fin de vie tomberont sans qu'aucun n'autre ne repousse à sa place.

- Télogène : 10 - 15% idem
- Anagène : 85 - 90% idem
- Catagène < 1% idem

De loin, la cause la plus fréquente de perte de cheveux chez les hommes est "l’alopécie androgénétique", également dénommée «la perte de cheveux de modèle masculin» ou la calvitie "commune".

L'alopécie androgénique est due à la dihydrotestostérone - hormone mâle (DHT)

agissant sur les follicules pileux du cuir chevelu génétiquement sensibles, ce qui les rend progressivement plus petits jusqu’à les faire disparaître. Ce processus est appelé "miniaturisation."

Les autres causes peuvent être le stress, les bactéries du cuir chevelu, une mauvaise alimentation, un déséquilibre hormonal, des blessures et une forte fièvre (paludisme).

Les différents types d'alopécie sont :

1. L'alopécie androgénétique

2. La pelade

3. L'alopécie de traction

4. L’alopécie cicatricielle

5. La trichotillomanie (manger ses cheveux )

6. L’alopécie triangulaire

7. L’effluvium télogène chez l’homme (chute de cheveux abondante et diffuse)

8. Le Syndrome anagène

La forme la plus fréquente de perte de cheveux chez les femmes, appelée « effluvium télogène chronique » (perte de cheveux diffuse à long terme), est une augmentation de la perte de cheveux et la diminution de leur épaisseur sur une longue période.

Le diamètre moyen d'un cheveu sain est 40-120 microns (1 micron = 1 millionième de mètre)

La couleur des cheveux est la pigmentation des follicules pileux grâce à deux types de mélanine :
1. L’ Eumélanine - pigment qui donne la couleur noire ou marron.

2. La Phéomélanine - pigment qui donne la couleur rouge sur les cheveux.

En moyenne, les cheveux humains poussent d’ 1/3 de mm par jour et de 10-15 cm /an.

Avec la réduction d'eumélanine et de phéomélanine, la réduction de la mélanine responsable de pigmentation des cheveux fait que les cheveux deviennent gris.
L’absence de la mélanine fait passer les cheveux du gris au blanc.

Le nombre moyen de follicules pileux par centimètre carré chez l’adulte est de :

- de 20 à 30 ans : 615/cm2

- de 30 à 50 ans : 485/cm2

- de 80 à 90 ans : 435/cm2

La qualité des cheveux et le taux de croissance dépendent fortement de la race :

1. Les cheveux afro croissent plus lentement et sont plus fragiles que les cheveux européens.
2. Les cheveux asiatiques croissent le plus rapidement et possèdent la plus grande élasticité.
3. Les populations africaines et européennes sont plus sujettes à la calvitie que les personnes asiatiques.

La production massive de l'hormone oestrogène pendant la grossesse met les
 follicules pileux dans leur «phase de croissance».
Après l’accouchement, l'équilibre hormonal est rétabli et les follicules pileux entrent dans la «phase de perte», entraînant une chute importante de cheveux.

Un cheveu a la résistance d’un fil d’acier jusqu’à 70 kg.
Au-delà, il est étiré de 70%.
Un cheveu peut tracter jusqu’à 100 gr.

Chaque follicule peut donner naissance durant sa vie à plusieurs cheveux. En moyenne, une vingtaine de repousses.

Non, ni l’épaisseur ni sa qualité. Simplement, au début de la repousse il donne l’impression de meilleure densité, laquelle s’estompe avec la pousse de cheveux jusqu’à leur longueur habituelle initiale.

- Les hormones Thyroïdiennes influent sur la croissance du cheveu.
- Les Androgènes (hormones mâles) jouent un role majeur chez l’homme.
- Le Oestrogènes chez l’homme ralentissent la croissance du cheveu.

Il est de 0,35 mm/jour soit environ 1cm par mois

Ces poils duvet, aussi connu comme “duvet de pêche” dans le dictionnaire, sont très fins, courts, de couleur pale ou translucide et non pigmentée. Ils se développent à partir de l’enfance et on les trouve sur la plupart des regions du corps. Leur croissance n’est pas, contrairement aux poils arrivés à maturité, affectée ou dictée par les hormones. Ces poils duvet ne font généralement pas plus de deux millimètres de long et leurs follicules ne sont pas associés avec des glandes sébacées.

Aucune. Les deux peuvent être transplantés et continueront de pousser naturellement.